2013.0/Notes de version

De Wiki [fr] OpenMandriva
Aller à : navigation, rechercher
G3588.png


Info.png
Traduction en cours

Il est recommandé de lire la dernière version de ces notes sur le wiki anglais.

2013.0 version finale


Les équipes OpenMandriva Lx sont heureuses de vous annoncer la disponibilité de la 2013.0 version finale !

Quelques-uns des changements que l'OS a subi depuis Mandriva Linux 2011 sont détaillés.

Médias disponibles

La 2013.0 est disponible en médias DVD live, téléchargeables au format ISO. Ils sont disponibles sur notre page de téléchargements.

Média Live signifie que vous êtes en mesure d'exécuter OpenMandriva Lx directement à partir du DVD et de l'essayer avant de l'installer. Vous pouvez également installer le système sur le disque dur soit à partir du live cd ou du gestionnaire de démarrage.


Matériels recommandés

Veuillez noter que les exigences matérielles recommandées ont changé ; Pour lancer la distribution, nous recommandons 1 Go de mémoire (min 640 Mo), au moins 10 Go d'espace sur le disque dur (voir ci-dessous pour les problèmes connus avec le partitionnement), et pour de meilleures performances une carte graphique adaptée avec accélération 3D.

Pour lancer la version live (Grub Option 1) la taille minimum de mémoire requise est de 1.5Go mais 2 Go est préférable. Des versions existent pour les architectures i586 et x86_64. Les architectures ARM ne sont pas disponibles dans cette version.

Les mêmes spécifications sont nécessaires pour l'exécution en machines virtuelles

Démarrer à partir de l'USB

Il est possible de démarrer cette version à partir de l'USB. Vous pouvez utiliser Fedora's LiveUSB Creator avec un téléchargement de l'ISO pour votre système pour rendre votre USB bootable. Une capacité d'au moins 2 Go de disque flash est recommandée. Du stockage persistant n'est pas nécessaire. Notez que ceci effacera tout sur votre clé USB !

Il est également possible d'utiliser la commande dd pour installer l'image iso sur une cle usb :

dd if=<iso_name> of=/dev/sd<x>  bs=4M

Démarrer avec KVM

Veuillez utiliser le pilote vidéo QXL ou VMWare pour éviter les problèmes de démarrage OpenMandriva LX avec un noyau 3.11.5 ou supérieur.

Démarrer avec VirtualBox

Veuillez noter qu'il y a une exigence accrue en quantité de mémoire vive pour démarrer avec succès dans ce gestionnaire de VM. La machine virtuelle doit être configurée avec un minimum de 1536 Mo.

vboxadditions

Du fait d'un récent changement de l'API, les séries 4.2.x de vboxadditions ne fonctionneront pas. A la place, utilisez les séries 4.3.x qui sont connues pour fonctionner avec cette version. Bug 204

Solution : Passez à VirtualBox 4.3 ou ultérieur

Nouvelles fonctionnalités et changements majeurs

L'introduction d'OpenMandriva 2013.0 représente une importante mise à jour de la version précédente de Mandriva. Il s'agit de la première sortie sous le nouveau nom, ' OpenMandriva Lx ' , et est également la première sortie par la communauté de l'Association OpenMandriva. Dans cet esprit, voici quelques-unes des nouvelles fonctionnalités :

Noyau

OpenMandriva Lx dispose d'un nouveau noyau appelé NRJ (comme énergie) !

Avec NRJ, CPU et RCU (*) sont configurés avec préemption complète activée et mode Boost total, tandis que le mode QL ajoute aussi les jeux de modifications CK1 et BFQ combinés pour fournir des optimisations, y compris un meilleur répartiteur de charge CPU (BFS) et un meilleur planificateur d'E/S disque (AEM). Nous devons aussi considérer la présence de UKSM pour une meilleure gestion de la mémoire et TOI pour une fonctionnalité améliorée pour les modes suspension et hibernation, chacun étant conçu avec, à l'esprit, la performance du système de bureau et la réactivité.

(*) Read-Copy-Update, mécanisme de synchronisation de données permettant la lecture même en cours de mise à jour en écriture.

KDE 4.11

KDE 4.11 fournit un bureau unifié et épuré pour OpenMandriva. Il a tous les outils nécessaires pour être productif tout en offrant un environnement agréable et fonctionnel.

Cette version propose une installation de KDE 4.11 installation avec le lanceur SimpleWelcome de ROSA, gagnant du dernier concours.

Mise à jour vers 2013.0

Une mise à niveau entre les versions de Mandriva peut toujours potentiellement causer des problèmes. La mise à niveau est prise en charge et nous faisons des tests de mises à niveau, mais en raison de la vaste gamme de paquets et de configurations matérielles possibles, chaque cas étant une situation particulière, la mise à niveau peut provoquer un problème que nous n'avions pas prévu. Par conséquent, nous vous recommandons de toujours sauvegarder votre système avant la mise à niveau.

Une mise à niveau entre versions d'OpenMandriva devrait être moins problématique dans le futur.

En particulier, la mise à niveau entre les paquets basés MDV et ceux basés OMV peut causer des problèmes.

Mise à niveau à partir de 2011.0

Nous ne proposons pas pour le moment de méthode officielle pour mettre à jour à partir de l'interface graphique, car notre outil n'est pas encore prêt.

Avec les réserves mentionnées ci-dessus, vous pouvez toujours effectuer cette mise à niveau en ligne de commande. Pour ce faire, vérifiez d'abord que votre système est entièrement mis à jour avec les dernières mises à jour pour votre version actuelle de la distribution (en utilisant soit MandrivaUpdate, Mandriva Online ( Applet Mandriva de notification de mise à jour) ou urpmi - auto- update} } .

Puis retirez vos dépôts existants, soit en utilisant l'outil graphique de configuration des dépôts ou urpmi.removemedia . urpmi.removemedia -a va supprimer tous les dépôts. Ensuite, vous devez ajouter les dépôts pour cette version. Exécutez la commande suivante :

urpmi.addmedia - distrib - mirrorlist ' http://downloads.openmandriva.org/mirrors/openmandriva.2013.0.ARCH.list '

Remplacez ARCH avec votre architecture, par exemple, i586 ou x86_64 .

Ensuite, exécutez les commandes suivantes en tant que root :

urpmi --auto --auto-select --replacefiles 2>&1 | tee upgrade.log

Vous pouvez voir une erreur "unknown option --replacefiles" lorsque vous exécutez cette commande pour la première fois, mais ne vous inquiétez pas, c'est normal : les anciennes versions urpmi n'ont pas cette option, mais notre urpmi l'a, et ce sera transmis à notre urpmi lorsque le processus urpmi sera redémarré après que le paquet ait été mis à jour. Cela permettra de sauver la sortie du processus dans le fichier upgrade.log, au cas où vous auriez besoin de vérifier ultérieurement, ou si vous avez des soucis. Une fois le processus terminé, vous devez redémarrer immédiatement, et vous devez constater que le système a été entièrement mis à jour pour cette version.

Media "restricted"

On y trouve des bibliothèques non libres et qui en sont pas intallées par défaut. Par exemple, la lecture de vidéos au format mp4 avec rosa-media-player nécessite libfaad2_2 qui peut être installée après avoir ajouté le jeu complet des media.

Indisponibilité

DrakX Installer

DrakX Installer n'est pas inclus dans cette version. Nous espérons l'inclure (ou un nouveau installer qui apportera les mêmes fonctions) dans les versions ultérieures.

Modifications sur le support matériel

Support graphique

Le support graphique a été amélioré avec les derniers pilotes.

cartes graphiques NVIDIA

Sachez que les anciennes cartes graphiques de la série FX et précédentes ne sont pas correctement supportées par l'outil de configuration Xorg drakx, ceci est actuellement sous investigation. Les anciens pilotes sont disponibles à partir des dépôts OpenMandriva et devraient être installés directement avec urpmi : ça peut varier selon la situation. Le pilote «nouveau» créé par rétro-ingénierie donne des résultats moyennement bons pour ces anciennes cartes.

Cartes graphiques ATI

Les dernières cartes graphiques ATI sont supportées ; Cependant, nous n'avons pas suffisamment de retours concrets sur leurs utilisation. Cela peut varier selon la situation.

Cartes graphiques Intel

Les cartes graphiques Intel devraient être supportées avec le dernier noyau que nous avons, y compris les nouvelles cartes graphiques Intel de 4ème génération.

Autres

Nous n'avons pas d'autres retours d'utilisation.

Support Ethernet

La mise à jour du noyau en 3.11.5 a permis un bien meilleur support, y compris en intégrant de nouveaux pilotes ethernet et améliorant des pilotes existants, comme les puces ethernet Atheros (alx).

Changements à l'installation

Matériels inutilisés et suppression de langues

Auparavant, lors de l'exécution du programme d'installation, vous étiez invité à retirer le matériel ou les langues que le système n'a pas utilisé. Toutefois, cela a conduit à de nombreux faux-positifs (et même, dans certains cas, la destruction du système installé). Nous avons désactivé l'étape d'élimination jusqu'à ce que le problème puisse être résolu pour que le choix soit redonné à l'utilisateur (décochée par défaut).

Changement sur la suite d'utilitaires DrakX

N/A

Changements sur le support logiciel

Lancement avec systemd

Le basculement des niveaux de lancement (runlevels) a changé. Au lieu d'ajouter le niveau souhaité, comme précedemment, il y a maintenant des options spécifiques de démarrage. A savoir, les options suivantes peuvent être ajoutées à la ligne de commande du noyau :

  • Mode de récupération : systemd.unit=rescue.target
  • Mode texte : systemd.unit=multi-user.target
  • Mode graphique : systemd.unit=graphical.target

Autres Changements

N/A

Errata

Comme toute version, il peut encore y avoir des problèmes et des bugs qui n'ont pas été résolus. Cette page tente de documenter ceux qui peuvent vous causer des désagréments.

L'outil de mise à jour essaye d'ajouter des dépôts Cooker

L'outil de mise à jour, MandrivaUpdate, va tenter d'ajouter des dépôts gui ne sont pas pour la 2013.0 ; Il essayera d'ajouter les dépôts Cooker et exposera votre système à des mises à jour inutiles potentiellement dommageables.

Solution : N'utilisez pas le popup de mise à jour mdkapplet Ouvrez Gestionnaire de logiciels (ou rpmdrake), et dans le menu, ouvrez le gestionnaire de médias logiciel et cliquez sur Ajouter. Cela ajoutera les bons dépôts. Ensuite, vérifiez régulièrement l'existence de mises à jour. MandrivaUpdate sera utilisable après ce correctif.

Utilisation du terme Mandriva dans les outils de configuration

Il y a encore plusieurs références à Mandriva dans les outils le configuration. Elles seront corrigées.

Solution : Vérifiez régulièrement les mises à jour, et rapportez les occurrences que vous verriez encore.

Partitionner des petits disques

Lorsque vous utilisez l'outil de partitionnement personnalisé pour diviser votre disque dur, assurez-vous que la taille de la partition qui contiendra le dossier /usr soit au minimum de 4 Go. Si la partition est plus petite que ça, le gestionnaire de partition ne fonctionnera pas correctement.

En raison de l'adoption de systemd, l'utilisation d'une partition /usr/ séparée n'est plus possible.
Il est cependant toujours possible d'avoir une partition /usr/local/ séparée

Solution : Si vous recevez un message d'erreur qui précise que la partition est plus petite que le minimum requis, n'essayez pas de la redimensionner, cela ne marchera pas toujours; à la place, utilisez la fonction de partitionnement automatique qui créera automatiquement un schéma de partitionnement à votre place, que vous pourrez alors supprimer ou modifier en fonction de vos propres besoins. Cela va corriger l'erreur.

Écran noir au démarrage

Pilotes graphiques :

Il ya un problème avec les systèmes qui ont deux cartes graphiques différentes, mais une seule d'entre elle est opérationnelle. Généralement, il s'agit d'un GPU Nvidia combiné à ur Intel ou AMD / ATI. En raison de la nature automatisée de la sélection du pilote dans les systèmes modernes si le GPU non fonctionnel est automatiquement sélectionné alors X va charger le pilote correspondant. Ainsi, le GPU en fonction n'est jamais configuré aboutissant à un écran noir. Nous avons récemment ajouté une nouvelle option de démarrage en ligne de commande pour ajouter un pilote Xorg à la liste noire permettant ainsi que le bon pilote puisse être détecté.

Pour utiliser cette fonction, vous devez modifier la ligne de commande grub2. Vous pouvez le faire en sélectionnant l'option de démarrage de votre choix puis appuyez sur TAB. À la fin de la ligne ajouter ce qui suit:

xorg.blacklist=<driver to blacklist>.

Pour déterminer quel pilote doit être blacklisté, il est préférable de démarrer le système en mode texte et contrôler quel pilote a été chargé au démarrage. Une procédure pour ce faire est détaillé ci-dessous. Dans certains cas, cela ne sera pas possible et vous aurez besoin de recourir aux spécifications graphiques de votre carte mère ou en faisant plusieurs essais avec des erreurs. Il sera nécessaire d'ajouter de façon permanente la ligne à la ligne de commande grub2 qui démarre l'installation. Ceci est décrit ci-dessous.

Il y a d'autres circonstances où vous pourrez rencontrer un écran noir. Si cela vous arrive, ajouter nomodeset ou nokmsboot à la liqne de commande du noyau sera normalement suffisant pour permettre l'installation du système d'exploitation. Si nécessaire, la commande peut être ajoutée de façon permanente en éditant le fichier /etc/default/grub au niveau de l'étiquette GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT et en ajoutant la commande requise. Ensuite, exécutez update-grub2

Pour démarrer en mode texte :

1: Démarrer à partir d'une clé USB et dans l'écran de sélection grub choisissez l'option livecd puis appuyez sur TAB. Éditez la ligne de commande grub pour ajouter la commande :

systemd.unit=multi-user.task nomodeset

à la fin et démarrez la machine. Cela vous donnera le prompt où vous pourrez vous authentifier.

2: Identifiez vous en tant qu'administrateur et tapez

lsmod | less 

puis observez la sortie. Repérez le pilote graphique chargé en trouvant l'entrée drm. Le pilote graphique sera listé là. Ce sera généralement nouveau, radeon ou i915 (il peut y en avoir d'autres). Le nom trouvé ici sera le nom à ajouter en paramètre à la xorg.blacklist

Questions rétroéclairage

Il y a quelques machines avec Intel GPU (les netbooks en particulier) qui peuvent encore donner un écran noir. Ceci peut être corrigé en ajoutant le paramètre

i915.invert_brightness = 1 

à la ligne de commande de démarrage. Ceci peut être nécessaire en plus du paramétrage de la xorg.blacklist.

Contact, report de Bug, Discussion

Vous êtes invités à discuter de cette version sur nos forums. Le support est également possible sur nos canaux de développement par courriel. Nous sommes également sur IRC (irc.freenode.og).

Veuillez reporter les bugs sur notre bugtracker. Merci d'apporter un maximum de précision sur votre rapport.

Aider le Projet

Comme toujours, les équipes de développement OpenMandriva (Cooker & QA) sont toujours à la recherche de contributeurs pour aider à la corrections de bugs, et nous vous invitons à nous rejoindre et aider à la résolution de certains problèmes qui pourraient survenir !

En outre, l'atelier OpenMandriva, qui comprend le design, la documentation et les équipes de communication, est toujours ouvert à de nouvelles soumissions pour les travaux artistiques et traductions !

Voir notre wiki pour plus de détails et pour savoir comment nous rejoindre !